banniere blog

banniere blog

samedi 18 mai 2013

Ski de Rando en Espagne

Pour le pont de l'ascension, il fallait une ascension ! Et c'est vers l'Aneto, en Espagne, que nous nous sommes tournés puisque les conditions de neige cette année étaient très (trop) bonnes dans les pyrénées.
Départ tardif le jeudi à cause des mauvaises conditions météo qui en ont refroidi quelque-uns au club. Ce qui fait que je retrouve Alain et Franck, fidèles compagnons d'Aurillac (endroit où on connait le froid...) et qui sont fans de ski de rando.
Arrivés le soir à hospice de France après des trombes d'eau, repas frugal (cassoulet chauffé dans sa boîte en A/R pour se rappeler les années d'étudiant) sous le hayon arrière de la voiture. Super ! Il n'y a qu'une voiture à part nous et on se demande quand même un peu ce qu'on fout là ...

Après une nuit humide mais un bon petit déj, ça semble se découvrir un peu.

Vers midi la météo avait raison : ça se dégage et on part en direction du pas de l'Escalette où l'on passera en Espagne.


Après un peu de portage, on rejoint les crêtes par précaution. Mais on se rend compte que c'est bien purgé dans les vallons. Il reste par contre des grosses accumulations de neige et autres corniches.


Une descente puis une courte remontée nous amène au refuge espagnol de la Rencluse (complet !), où David, le fils de l'ancien patron du refuge durant 40 ans, semble être sur les traces de son père. Très sympa, il nous trouve un petit coin dans l'arrière salle à manger et nous fera ainsi profiter des réveils espagnols que l'on sait toujours très discrets.
Le soir, la soupe aux pois chiches est parfaite, tout à fait dans la continuité de notre régime alimentaire.


Le lendemain, départ pour l'Aneto. Nous ne sommes pas tous seuls ! Mais le temps est si beau (la météo ne s'est pas trompée) qu'on en oublie presque la trace de montée qui est vraiment pourrie. Bref, on fait à notre sauce.


La mer de nuage est derrière nous, côté France, et la fin est vraiment esthétique avec cette petite arête. 

On approche du sommet.



La descente (1300 m) nous conduira dans un vallon plus à l'Est à partir duquel on rejoindra le refuge pour une seconde nuit.
Le lendemain, nous rentrerons en France par le même col d'Escalette (plutôt que celui de Vénasque, un peu trop "coupe-gorge" à nos yeux), mais en empruntant le vallon cette fois, jusqu'aux restes d'une ancienne avalanche.


Juste une petite vidéo pour donner envie avant de remiser les skis. La neige n'était pas top, mais c'est quand même bon y'a pas à dire...
Pierre


vendredi 17 mai 2013

Un week-end chargé

Voici le menu des 25 et 26 mai prochain

Samedi 25 mai : challenge inter clubs
C'est l'heure de la remise des récompenses ! Cela se déroulera à la falaise de Cornil, de 14h à 18h Sortie ouverte à tous. Possibilité de grillades le soir, puis d'un concert à l'association "le battement d'ailes" à St Hillaire.

Dimanche 26 mai :
1- contest de bloc à Limoges Voici la fiche d'inscription, où vous trouverez les horaires et les tarifs : fiche d'inscription


 2- sortie falaise à St Géry Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une belle falaise du côté de Cahors, avec des voies de belle ampleur. Voir Pierre pour l'organisation

lundi 13 mai 2013

Alpilles et Luberon

En ce grand week end du mois de mai, 3 sorties étaient programmées au calendrier.
Pour commencer, voici un petit compte rendu de la sortie "Alpilles Luberon".
Peu de participants (Jean-Luc, Amélie, Marius, Noémie et moi), mais c'est vrai que c'est quand même un peu loin...ce qui est dommage, car comme c'est vraiment bien, c'est sûr qu'on y retournera.
Tout d'abord, premier jour : Oppède-le-Vieux. Avec une arrivée tardive au camping (16h15) et donc sur le site (18h30), autant dire qu'on n'a pas beaucoup grimpé (5b, 6a). Mais bravo à Jean-Luc qu ifait là son premier 5b à vue (rappelons que c'est sa 3ème sortie en falaise).
Ensuite, le jeudi était annoncé pluvieux depuis plusieurs jours par Météo France. On avait donc prévu une journée "visite de la famille", voire au mieux grimpette à proximité du camping de Cavaillon. Et puis le matin, les prévisions n'annoncent plus de pluie : donc direction Orgon, site qui n'était pas au programme initial. Belle surprise car site agréable avec des voies de tout niveau, où même les voies en 3 et 4 (très nombreuses) sont intéressantes. Cela dit, la majeure partie du site est actuellement interdite en raison de l'incendie de l'été dernier, mais le secteur autorisée permet quand même de grimper durant une semaine si on veut !


















Le vendredi : enfin une falaise où on peut tirer sur les bras !
Vénasque, secteur du bord de route. Un rocher surprenant, souvent déversant, avec des prises plates comme des assiettes, en quantité suffisante pour inviter 1000 personnes à manger. Cette profusion de prises m'a permis d'arriver en haut de "Petite Marie", juste en gérant l'effort.
En tout cas, de belles lignes dans la grande face me donnent envie de revenir


Les voies d'échauffement, avec une belle dalle suivie d'un léger dévers



















Jean-Luc dans le dévers final
 Amélie dans 37 huit (6b)
 Petite Marie
 Samedi :
Direction vers LA falaise mythique : Buoux
Je savais que ce serait dur...mais j'étais encore en dessous.
De la dalle plus que dalleuse, des fissures...tout ce que je n'aime pas. Malgré tout, on a réussi à trouver quelques voies agréables (OK Carole, Chaton, ).
On a terminé dans un 5c+ avec un départ  arboricole par faute de manque de prises (faut dire qu'à la fin, j'ai bifurqué dans la voie d'à côté pour les mêmes raisons)
Néanmoins, les photos sont jolies. Un bravo à Noémie qui se balade dans les dalles en 5c, où j'ai eu du mal à passer...(j'exagère à peine)


Pour terminer, le dimanche, sur le chemin du retour, on s'est arrêté à Tarascon.
Très belle falaise, où il faut savoir que même si il y a un sens interdit au début du chemin, que même si sur le topo il est indiqué de respecter cette interdiction car le site est sensible et qu'il faut se garer le long de la départementale, eh bien en fait tout le monde se gare au bout du chemin. Tout le monde sauf nous, bien sûr. Et quand après avoir marché 250 m le long de la route le long des glissières de sécurité (par pour nous...), puis avoir marché 1,3 km bien chargés, on a vu toutes les voitures bien garées au pied de la falaise, là on était un peu dégoûtés. Donc la prochaine fois on fera comme les autres. Pour la petite histoire, tout cela est dû à la municipalité de Fontvieille qui a banni l'escalade sur sa commune, et dont l'entrée du chemin lui appartient.
Bref, après tout ça, comme on était déjà en retard, on n'a pu tester que deux voies (un 5b pour JL, et un 6a pour moi, Amélie ayant fait les deux) avant de repartir pour 5h45 de voiture.
Pas de photos car l'appareil était resté dans la voiture
Mais vous pouvez bien sûr retrouver toutes les photos de cet article (et plus encore) sur le site de Picasa (lien sur la droite)




Alpilles luberon mai 2013 par briveescaladeclub




vendredi 3 mai 2013

Sortie jeunes à Cornil

Un petit retour sur la sortie jeune programmée durant les vacances d'avril.
Peu de participants (5), mais la motivation était bien présente.
Merci à eux d'être venu.
Pour résumer l'après-midi, on peut dire que les garçons se sont rendus compte de la supériorité des filles à grimper sur des petites prises. En effet, il vaut mieux être alors plutôt calme que sauter dans tous les sens !

quelques conseils pour la descente






Découverte des fissures...les pieds à plats
Autant dire que pour les garçons, cela n'a pas été facile