banniere blog

banniere blog

lundi 20 mars 2017

Bilan du début d'année 2017

Un looooong moment sans faire d'article...mais ce n'est pas parce qu'il ne s'est rien passé.
Voici un petit aperçu de l'activité du club en ce début 2017.

En effet, c'est peut être même le surplus d'activité qui m'a empêché de faire le point régulièrement.
Pas bien grave, car voici un article aussi complet que possible, même si du coup, on oublie certainement des infos.

Au menu :
- escalade à Milhac
- pas d'escalade au Céou (pluie)
- championnat régional de bloc
- les sorties au buron d'Eylac
- le championnat départemental de difficulté
- la formation initiateur SAE
- le comité territorial Limousin

Milhac

Bref on commence par la sortie escalade réalisée à Milhac le 22 janvier. Côté météo, c'était vraiment une très belle journée, idéale pour une sortie hivernale à Milhac...même si j'ai gardé le t-shirt (pour cacher mes kilos en trop), certains ont grimpé torse-nu, car en plein soleil, il fait toujours bon sur cette falaise. Pour les perf, pas grand chose à se mettre sous la dent, il me semble, mais Chris a quand même enchainé toc model (7b) au 2ème essai. Ce qui m'a donné l'occasion d'y retourner en moulinette, en attendant que les abeilles rentrent dans leur nid. C'est quand même étonnant de les voir revenir de leur travail des champs, durant 20 minutes, puis laisser le passage libre pour les grimpeurs (et heureusement, car la voie passe en plein milieu).
Bref, on retiendra surtout le barbecue organisé par Bertrand, qui avait amené saucisses et magret !
Tant pis pour les absents (pas de débutants sur cette sortie)

Le Céou

La pluie aura eu raison de la sortie programmée le 5 février, ce qui me fait gagner du temps pour le compte rendu

Le buron d'Eylac

Le club compte quelques afficionados de la montagne, du froid et de la neige. Et donc chaque année il y a la traditionnelle nuit dans le buron d'Eylac, sorte de cabane délabrée située en plein milieu de la montagne. Enfin, vu que je n'y suis jamais allé, je ne suis pas très objectif sur la description que l'on peut faire des lieux. Bref, cette année, pas une sortie, mais deux sorties organisées. Et comme les dieux du changement climatique nous étaient favorables, c'est tombé durant les deux semaines les plus froides de l'hiver (28-29 janvier, et 11-12 février). Le premier week-end a permis d'aller faire de la cascade de glace, tandis que le second était orienté vers le ski de rando, autrement appelé ski-alpinisme par la fédération. Vu que je n'étais pas présent, difficile d'en faire un résumé exhaustif, sauf à dire que la bonne humeur était au rendez-vous du premier week-end, et la poisse au deuxième. En effet, Stéphanie a pu tester le voyage en hélicoptère, en contrepartie d'une rupture des ligaments du genou. Bon rétablissement à elle, qui venait d'arriver au club et qui montrait une belle motivation.

Championnat régional de bloc

Si certains se caillaient au buron d'Eylac, d'autres ont choisi d'aller à Bordeaux-lac (enfin, à côté, à Eysines, mais c'était pour le jeux de mots) pour participer au championnat régional de bloc.
A quoi reconnait-on un grand entraîneur ? Certainement aux résultats obtenus par les jeunes en compétition. J'aurais mieux fait d'y réfléchir avant, car pour une fois que je participais, j'ai fini loin devant eux ! Bref, je me félicite pour ma troisième place (à un cheveu de la première...), tandis que Anna et Léa (en minime) finissent à la 18ème et 16ème place, Rémi (junior) à la 14ème, et Marine (senior) à la 10ème. Allez, faut dire que la catégorie vétéran n'était pas des plus relevées, mais bon ça fait toujours plaisir.

Championnat départemental de difficulté

La difficulté, c'est l'autre nom de l'escalade "normale", avec des cordes et des dégaines. Les anglo-saxons utilisent le terme "lead", qui exprime bien l'idée de premier de cordée, chère aux montagnards.
Donc, le BEC organisait le 19 février une compétition regroupant à la fois le championnat de la Corrèze et de la Haute-Vienne. L'occasion comme vous avez pu le voir de démonter l'ensemble des prises du mur, de les nettoyer, et d'ouvrir 23 nouvelles voies, complétées depuis par d'autres pour finir à garnir le mur d'environ 55 à 60 voies (à moyen terme).
Beaucoup de participants (125), soit 25% de plus que la normale, ce qui a provoqué un peu de retard sur la journée. Malgré quelques coquilles organisationnelles, la compétition s'est bien déroulée, et apparemment les grimpeurs étaient contents.
Merci à tous les bénévoles présents en amont (démontage et lavage des prises, ouverture) et au ssi le jour de la compétition. A noter que quelques adhérents du CAF de Brive sont venus nous prêter main forte pour le nettoyage, et nous les en remercions, car on n'est jamais assez nombreux pour cela.

A niveau des résultats (j'allais oublier...), on note une forte progression du club d'Ussel, qui a grignoté quelques titres et places sur le podium que je croyais "réservés" pour le BEC. En effet, même si nos jeunes ont bien grimpé et que certains ont un niveau assez intéressant pour leur première année, il faut reconnaître que les autres clubs ne sont pas en reste.
A quoi reconnait-on un bon entraîneur, déjà ?...

Pour les curieux, voici les résultats

Formation initiateur SAE

Durant la deuxième semaine des vacances de février s'est déroulée une formation d'initiateur SAE.
Huit stagiaires ont participé, dont 4 du club : Gaïane, Rémi, Yvon, et Hippo.
Les autres venaient de creuse, Haute Vienne, Lot, et Bouches du Rhône.
Stage symap, qui nous a permis de nous confronter à un public différent du club (centres de loisirs), et qui a apporté son lot de connaissances en tout genre (ouverture de voies, connaissances de la FFME, ...)

Le comité territorial Limousin

Comme vous le savez tous (mais bon, au cas où je fais un petit rappel), les régions françaises ont pour la plupart été redessinées. Il en va de même pour l'organisation des fédérations sportives. Fini donc le comité départemental et le comité régional. Ces deux entités ont été remplacées par le comité territorial Limousin (fusion du comité départemental Corrèze et Haute-Vienne)  et par la Ligue Nouvelle Aquitaine (fusion des comités régionaux Aquitaine, Limousin et Poitou-Charente).
Tous ce beau monde a pour mission, en gros, de développer les activités (escalade et montagne), par la coordination/organisation des compétitions, des formations, et de la gestion des sites naturels conventionnés.


Rendez-vous dans 4 mois pour le prochain article !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire