banniere blog

banniere blog

vendredi 30 juin 2017

Sorties de juin

Il fait beau, il fait chaud : on va grimper dehors !


Quelques sorties sur ce mois de juin:

- Cornil
11 jeunes : Timéo, Dorian, Malo, Eva, Marius, Noémie, Elodie, Zoé ( et j'en oublie)
6 adultes : Richard, Zénaïde, Steven, Mélina, Anthony, Amélie
En raison de la chaleur, nous avons décalé le début de la sortie. Vu que l'ombre n'arrive que vers 16h, ce n'est pas utile d'arriver à 14h !


- Grandes voies
   - Roc d'Hozières :
   - Roche Tuilière :

La première sortie, au Roc d'Hozières, sert de ise en jambes pour les jeunes qui feront le stage montagne cet été avec Pierre. Bon, comme on est en période du Bac, tout le monde n'a pas pu venir, mais il y a eu quand même deux jeunes du BEC, et deux jeunes du club de St Germain les Belles
On a eu un peu chaud, mais c'était bien agréable de faire cette belle voie (8 longueurs, 240 m). On a fait 2 cordées de 3. Pierre prenant la tête de la première, et pour ma part, j'ai laissé le jeune Boris (de St Germain) se faire plaisir en tête durant toute la voie.






La deuxième sortie, à la Roche Tuilière, a réuni 3 jeunes et 3 adultes. Du coup, on a fait 3 cordées.






Steven a pris la tête de la cordée des adultes (avec Mélissa et Anthony). Il n'avait jamais fait de grande voie, mais avait vu les manip "au cas où" l'an dernier. Du coup, lors de la révision effectuée au gymnase avant la sortie, il était parfaitement au point...comme quoi, c'est jamais inutile d'apprendre des trucs, ça peut toujours servir.
De mon côté, j'ai grimpé avec Mathéo, que j'ai laissé passer devant. Peu habitué à la falaise, il a quand même eu du mal à installer le reverso dans le bon sens pour m'assurer du haut...Esteban, qui s'était entraîné avec lui sur les manips, sera donc autorisé à le chambrer !
Enfin, derrière, il y avait Iris et Blandine (14 et 15 ans). Bon, malgré plusieurs séances d’entraînement au gymnase, elles étaient quand même inquiètes au moment de partir. Faut dire qu'elles n'avait jamais mis les pieds en falaise (Iris, une fois à Cornil). Commencer par une grande voie (et en réversible), même facile, c'est quand même la classe ! Tout s'est bien passé (avec la traditionnelle chute de mousqueton au troisième relai), elles m'ont même rendu le service de me récupérer ma chaussette qui était tombée de ma chaussure, accrochée au baudrier. Je pense que ce fut le moment le plus dangereux de la journée (prendre ma chaussette et la mettre dans leur sac).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire